Opter pour les vêtements Made in France

Opter pour les vêtements Made in France

 

 

La France est reconnue au niveau mondial comme l’un des pays leaders dans le domaine de la mode et de la fabrication de vêtements. L’industrie française de l’habillement jouit d’une réputation exceptionnelle remontant au 17e siècle. De nombreuses marques de mode prestigieuses sont issues de France. La capitale française reste l’une des villes du monde ayant une influence majeure sur les tendances de la mode. Le label Made in France permet de rassurer les consommateurs. En effet, il garantit la qualité du produit.

Pourquoi choisir un produit fabriqué en France ?

 

En Europe, les droits de l’homme sont garantis par une législation du travail stricte et une solide protection sociale. Dans d’autres pays, les travailleurs n’ont parfois ni droits ni protection sociale. Pour bénéficier de produits dotés d’un label fabrication française, vous n’avez qu’à choisir le concepteur fabricant FairFibers. Ce dernier maîtrise les filières d’objets éco-conçus, accessoires et textiles en B2B. Il est en mesure de vous fournir un accompagnement personnalisé tout au long du cycle de vie du produit.

Dans les domaines du luxe, de la mode et de la gastronomie, la réputation du savoir-faire français est bien établie dans le monde entier. Le bon sens français pour les parfums, la nourriture et le bon goût est célèbre et toujours entouré de sophistication. 

En achetant des produits français ou européens, vous pouvez être sûr d’obtenir un prix équitable. Cela assure un salaire décent à toutes les personnes impliquées dans la chaîne de production et de commercialisation. La durabilité est un critère faisant l’objet d’une attention croissante de la part des consommateurs. Cependant, une meilleure qualité est souvent associée à une augmentation du prix du produit (en plus des coûts de main-d’œuvre plus élevés).

 

Les conditions relatives à l’utilisation du label Made in France 

 

En Europe, le marquage de l’origine n’est pas obligatoire pour les produits non alimentaires. Un fabricant peut choisir d’utiliser l’indication “Made in France” pour les vêtements à leur convenance. Il doit néanmoins respecter certaines règles. La Direction générale des douanes et des droits indirects ainsi que la Direction générale de la concurrence, de la protection des consommateurs et de la répression des fraudes peuvent imposer des amendes pour étiquetage frauduleux.

 

Le règlement d’origine non préférentielle

Un règlement d'”origine non préférentielle” doit être appliqué aux vêtements textiles pour l’utilisation de différents facteurs de production internationaux. En considérant le lin comme le seul composant textile pouvant être cultivé en France, cette loi s’applique à la grande majorité des produits textiles de l’hexagone. Dans ce cas, l’article final peut légalement porter le label “Made in France” en cas de “dernière transformation substantielle en France”. Cette dernière peut faire référence :

  • à “un changement de tarif” ;
  • aux “critères de valeur ajoutée” ;
  • ou aux “critères de transformation spécifique”.

Pour ces conditions, la valeur ajoutée d’une ou plusieurs étapes de fabrication doit être localisée en France. Celle-ci doit représenter au moins 45 % du prix de revient. Le label MADE IN FRANCE peut être appliqué en cas d’assemblage complet de la pièce en France, indépendamment de la provenance de la matière première du vêtement. En tant que fabricant, vous pouvez demander des informations sur le Made in France à la douane française. Celle-ci délivre un certificat certifiant la fabrication de vos vêtements en France.

Tags :

Partager :