Les avantages et les inconvénients du trafic web gagné, possédé et payant

Les avantages et les inconvénients du trafic web gagné, possédé et payant

Le marketing moderne peut être divisé en trois résultats : le trafic possédé, gagné et payé. Et bien qu’ils semblent distincts et que vous les mesurerez à l’aide de différentes métriques, en vérité, ils peuvent se chevaucher merveilleusement, si vous savez comment les jouer correctement.

 

Le trafic payant

Le trafic payant est le trafic que vous avez payé avec des efforts de marketing sortant traditionnels : 

  • créer de campagnes publicitaires de paiement au clic ;
  • engager un influenceur pour qu’il écrive sur votre produit ;
  • payer pour du contenu sponsorisé sur un site web média, et ainsi de suite. 

Toutes ces techniques de marketing vous obligent à payer une entreprise ou une personne pour atteindre une certaine audience. Il s’agit d’une transaction cash-for-value assez standard. 

 

Le trafic gagné

Le trafic gagné définit les personnes qui ont trouvé votre site ou votre produit grâce au bouche-à-oreille. La façon la plus courante est via les partages sociaux (parce que votre contenu est trop partageable), mais d’autres moyens incluent :

  • les programmes de recommandation des clients ;
  • les campagnes de newsletter transférées ou les liens entrants authentiques que vous n’avez pas payés. 

C’est un atout extrêmement précieux, car il faut qu’une personne extérieure, souvent impartiale, se porte garante de votre produit et le vende pour vous. 

 

Le trafic propre

Le trafic propre fait référence aux résultats directs de vos campagnes de marketing entrant. Il s’agit essentiellement de marketing de contenu – lorsque les audiences recherchent un mot-clé et trouvent votre blog ou quand vous publiez sur Facebook ou Twitter et que vos abonnés cliquent sur votre lien vers votre site. 

 

Essayez une combinaison des trois

Bien sûr, il y aura des campagnes, comme le marketing de contenu ou les achats Adwords purs et simples, qui isolent ces trois canaux de trafic. Cependant, il n’est pas nécessaire qu’il en soit toujours ainsi. 

Considérez le processus de promotion d’une publication Facebook. Vous passez deux heures à rédiger le post, créant ainsi un élément de média propriétaire qui restera le vôtre tant que votre site sera en ligne ; puis vous le publiez sur Facebook, où vos amis et abonnés peuvent le partager, créant ainsi un réseau de trafic gagné. 

Si ce post a du succès, vous pouvez le  » booster  » avec une petite dépense pour assurer une portée encore plus grande et analyser les résultats comme une campagne payante. 

Il existe des façons illimitées d’utiliser les campagnes de drip, les coupons pour les abonnés, les concours, les blogs, les images sur les médias sociaux, les influenceurs et les produits gratuits pour faire de la promotion croisée entre ces canaux.

Tags :

Partager :