Le processus du traitement des eaux usées et des boues industrielles

Le processus du traitement des eaux usées et des boues industrielles

 

« L’eau, c’est la vie ». Ce fameux adage s’applique également pour les industries. En effet, ces dernières utilisent de l’eau pour fonctionner. Cependant, l’eau usée de ces géants n’est pas la même que pour celles des foyers standards : elle contient des agents beaucoup plus polluants. Par conséquent, il est primordial de traiter l’eau des industriels afin de préserver l’environnement. C’est également pour cette raison que cette dernière nécessite un traitement des boues. Découvrez dans les prochains paragraphes ce qu’on entend par traitement des eaux usées et des boues industrielles. Quelle est l’importance de ces traitements ? Quel est l’équipement nécessaire pour y parvenir ?

 

Traitement des eaux usées et des boues industrielles : les définitions à connaître

 

Le traitement des eaux usées

Le traitement des eaux usées regroupe toutes les techniques pour retirer la pollution de ces eaux usées. Par ailleurs, il est intéressant de connaître que le traitement des eaux usées requiert un savoir-faire et surtout des équipements adéquats : séparateur de phase, cuve de stockage, décanteur, diverses pompes et bien d’autres encore. 

 

Le traitement des boues

En règle générale, toutes les eaux usées industrielles doivent passer par le traitement des boues. Les objectifs du processus de traitement des boues sont les suivants :

  • réduire le volume ;
  • réduire le pouvoir fermentescible ;
  • supprimer les organismes pathogènes autant que possible.

L’importance du traitement des eaux usées et des boues industrielles

 

Ce système permet de ne pas rejeter une eau souillée dans la nature. De ce fait, l’environnement se porte mieux et les êtres vivants ne risquent pas d’attraper des maladies. Ils peuvent ainsi vivre dans un milieu sain. 

 

Première étape du traitement : le dégrillage et le tamisage

 

Cette première étape consiste à débarrasser l’eau des gros éléments. Pour ce faire, elle va alors passer par deux tamis à grilles différentes :

  • le dégrilleur : un tamis à grande grille ;
  • le tamiseur : un tamis à grille plus resserré.

Deuxième étape du traitement : le dessablage et le déshuilage 

 

Les étapes du dégrillage puis du tamisage n’ont pas encore pu arrêter les grains de sable et les graisses. De ce fait, le dessaleur va faire en sorte de continuer le travail. En effet, ce bassin déposera les matières lourdes tout au fond de la cuve. Ce n’est que dans le prochain bassin que les graisses seront raclées. 

 

Troisième étape du traitement : le traitement biologique

 

Le traitement biologique peut se faire de deux façons différentes :

  • avec oxygène ou aérobies ;
  • sans oxygène ou anaérobies.

Il est intéressant de souligner que cette étape s’inspire du milieu naturel (une rivière par exemple). Toutefois, le processus est accéléré afin de digérer les impuretés et de transformer l’eau en boue.

 

Quatrième étape du traitement : la clarification

 

Grâce à cette étape, l’eau sera enfin décantée. Ce processus sert à séparer l’eau de la boue ainsi que des résidus résultant de la dégradation de certaines matières organiques. 

 

Cinquième étape du traitement : le traitement des boues

 

Le traitement des boues diffère selon leur destination finale ainsi que le type d’eau usée sortie de la station d’épuration. Il faut alors savoir qu’il existe 3 finalités pour ce genre de boue : celle destinée à l’agriculture, celle à incinérer et celle à mettre en décharge.

Tags :

Partager :