Comment l’apprentissage façonne le cerveau d’un élève ?

Comment l’apprentissage façonne le cerveau d’un élève ?

 

Si vous avez déjà assisté au processus que traverse un nouveau-né pour devenir un enfant, vous conviendrez probablement que nous, les humains, sommes des créatures étonnantes. Les bébés apprennent une quantité énorme d’informations sur le monde environnant dans la toute première partie de leur vie. Non seulement cela, mais ils utilisent ces informations pour en découvrir davantage.

Il est étonnant de voir comment leur petit cerveau les amène à ramper, à se lever, à mettre un petit pied devant l’autre tout en essayant de garder l’équilibre, à maîtriser finalement la marche, puis la course. Ou comment ils parviennent à comprendre le langage et à passer du charabia des syllabes à la prononciation de phrases complètes et complexes. Dans le cas des enfants qui grandissent dans des familles bilingues, les choses sont encore plus étonnantes !

L’étonnement du cerveau humain ne s’estompe pas lorsqu’un enfant va au jardin d’enfants ou plus tard à l’école. Elle ne s’estompe pas même plus tard à l’âge adulte. Bien au contraire. Mais restons-en à la partie de la vie humaine située entre le jardin d’enfants et le lycée.

C’est la partie que nous associons tous à l’apprentissage. Nous allons à l’école, quelle que soit sa forme et nous apprenons des choses.

 

Comment l’apprentissage façonne le cerveau de l’élève

Lorsqu’il va à l’école, chaque enfant apporte avec lui son atout le plus important pour un processus d’apprentissage réussi : son cerveau.

Vos leçons, peu importe leur format, en face à face ou en ligne, sont pleines de nouvelles informations que les élèves doivent traiter, mémoriser, puis utiliser au besoin. Lorsqu’ils apprennent quelque chose à l’école, le cerveau de chaque élève est très actif :

De nouvelles synapses sont créées, chaque fois qu’ils ont un moment d’illumination, une nouvelle idée ou une grande question.

D’autres se renforcent, lorsqu’ils associent un nouveau fait à quelque chose qu’ils connaissent déjà.

D’autres encore s’affaiblissent et disparaissent, lorsqu’ils oublient ce qu’ils ont appris.

Le processus d’apprentissage fait donc que le cerveau crée de nouvelles connexions neuronales ou modifie les connexions existantes, ce qui entraîne une organisation et une réorganisation continues du cerveau. En d’autres termes, l’apprentissage modifie la structure physique du cerveau.

 

En savoir plus sur le cerveau

Il y a beaucoup de choses liées à la façon dont le cerveau se transforme pendant le processus d’apprentissage, comme la raison pour laquelle le sommeil est si important, comment les émotions peuvent influer les résultats de l’apprentissage, comment d’autres facteurs physiques peuvent le faire aussi, ou comment les délais de concentration intense peuvent être atteints et travaillés. Il en reste encore beaucoup à découvrir.

Les neuroscientifiques ont parcouru un long chemin depuis la naissance de leur domaine d’étude. Cependant, ils doivent encore combler de nombreux vides concernant le fonctionnement du cerveau humain, les raisons pour lesquelles il fait ce qu’il fait et les autres effets de l’apprentissage sur celui-ci. 

 

Pourquoi les enseignants ont un pouvoir semblable à celui de Dieu

L’une des plus belles histoires bibliques est celle où Dieu modèle finalement l’homme à partir de la poussière du sol et insuffle le souffle de vie à cette créature ultime.

Les enseignants ne modèlent peut-être pas réellement le cerveau des élèves, mais ils fournissent des connaissances et incitent à la curiosité envers le monde environnant, ce qui revient presque au même.

Lorsqu’un élève a un moment d’illumination, vous pouvez vraiment voir sa réaction physique. De nouvelles connexions neuronales peuvent être créées et renforcées à l’intérieur de leur cerveau, mais le corps tout entier est pris dans cette réaction : les yeux s’élargissent, les sourcils se lèvent, peut-être même se penchent-ils en avant pour tenter d’absorber chaque minuscule nouvelle information. C’est une merveille de voir le résultat direct de l’apprentissage et de la compréhension de quelque chose pour la première fois.

Tags :

Partager :