Comment devenir formateur ?

 

Le métier de formateur rencontre un franc succès. Il faut reconnaître que dans notre société de la connaissance, son rôle n’a jamais été aussi stratégique. Pour un grand nombre de professionnels qualifiés possédant une véritable expertise dans un ou plusieurs domaines d’activité, devenir formateur est une opportunité unique de transmettre son savoir-faire en mettant à profit son expérience professionnelle. Que vous soyez formateur ou envisagiez de le devenir, voici quelques informations qui devraient vous être utiles pour embrasser cette carrière.

 

1. À quoi correspond le métier de formateur ?

Un formateur est un professionnel possédant un savoir-faire et désireux de le partager. Un formateur emploie des méthodes et s’appuie sur des outils pédagogiques pour transmettre son expertise. Qu’il exerce en qualité d’indépendant, de salarié au sein d’un organisme de formation, etc., un formateur doit détenir une expertise et le statut adéquat permettant d’assurer des formations professionnelles.

 

2. Quelles sont les qualités d’un bon formateur ?

Posséder un socle de compétences et une solide expérience professionnelle est essentiel. Pour autant, cela n’est pas suffisant pour devenir formateur professionnel. Un bon formateur doit également posséder certaines aptitudes propres à l’enseignement : sens relationnel, organisation, leadership, etc., sont des qualités indispensables pour devenir un formateur professionnel crédible. Faire preuve d’une bonne dose de patience, d’écoute et d’un goût prononcé pour la pédagogie et l’humain représentent également des atouts non-négligeables.

 

Le métier de formateur professionnel n’est pas réglementé. Ce qui signifie, qu’en théorie, aucun diplôme ni titre spécifique ne sont requis pour exercer la profession de formateur professionnel. Si vous souhaitez acquérir des compétences permettant de développer votre capacité à former d’autres professionnels, certaines formations permettent de vous former, d’acquérir des techniques d’animation et des méthodes d’enseignement. Si vous souhaitez acquérir des connaissances en ingénierie pédagogique et vous lancer en bénéficiant de l’expérience de formateurs confirmés, différentes formations existent dans ce domaine. Une autre possibilité, vous pouvez également faire valider vos compétences en obtenant le Certificat de Qualification Professionnel, délivré par un jury de professionnels.

 

3. Comment devenir formateur indépendant ?

Un formateur a la possibilité de travailler à son compte en exerçant en indépendant sous l’un des statuts adéquats (auto-entrepreneur, profession libérale, gérant de société, etc.) en déclarant au préalable son activité. Cette déclaration d’activité est à effectuer auprès de la DIRECCTE (Direction Régionale du Travail de l’Emploi et de la Formation Professionnelle) et permet de disposer d’un numéro d’agrément en tant qu’organisme de formation. Si cette formalité n’est pas obligatoire, elle reste fortement recommandée puisqu’elle permettra, à vos clients, après examen de votre dossier, de bénéficier des aides financières liées aux achats de prestations de formation.

Tags :

Partager :

S'inscrire à notre liste

Lorem ipsum dolor sit amet, consecte adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore